< Retour

Cette superposition peu masquer des lésions surtout quand celles-ci sont petites, et quand le sein est dense. En effet, plus le sein est constitué de tissus glandulaires et conjonctifs avec peu de graisse, plus la lecture des mammographies est difficile. Plus le sein est dense, plus la sensibilité de la mammographie diminue. La tomosynthèse (mammographie 3D) est une étude 3D qui permet de s’ affranchir des superpositions par reconstruction d’image, d’épaisseur variable à partir des données brutes.

Déroulement de l’examen

Au cours de la mammographie, dans le même temps sans aucune modification des habitudes des patientes sont réalisées, en plus des images classiques, des images par angulation successives du tube à rayon X. L’angle de déplacement est variable, puis à partir des données brutes, l’image du sein est reconstruite. Les algorithmes de reconstruction sont proches de ceux utilisés par le scanner.

Contre-indications

Aucune

Durée

Une vingtaine de secondes supplémentaires

Obtention des résultats

La tomosynthèse (mammographie 3D) permet ainsi de visualiser des images qui suppriment les superpositions. On peut ainsi visualiser des cancers plus petits. La sensibilité de la mammographie est augmentée, notamment quand les seins sont denses. Le
contour des lésions est mieux analysé. Ainsi, la détection des tumeurs est augmentée, tout autant que la caractérisation des tumeurs. La tomosynthèse (mammographie 3D) permet de résoudre les problèmes diagnostic dûs aux images construites. La tomosynthèse (mammographie 3D) va devenir une technique indispensable.

Nos radiologues


Les fiches patients associées

Prendre rendez-vous

Remplissez notre formulaire