< Retour

Première échographie : autour de 12 SA, elle permet de déceler les malformations importantes déjà visibles. Elle permet également, par la mesure de la clarté nucale, de proposer un dépistage combiné des trisomies. Celui-ci se fait par un calcul de risque qui associe l’âge de la patiente, l’épaisseur de la nuque rapportée à la longueur du fœtus LCC, et par une prise de sang dosant chez la mère 2 marqueurs biologiques HCG et PAPPA. Le résultat, exprimé en fraction, pourra éventuellement amener à une amniocentèse ou à une biopsie de trophoblaste pour étude du caryotype fœtal, si le risque est supérieur à 1 250e.

Deuxième échographie : autour de 22 SA, elle étudie la « morphologie » fœtale dans ses détails les plus précis : cerveau, face, cœur, systèmes digestif et urinaire, parois, membres, mobilité, vitalité, placenta, cordon et circulation fœtale.

Troisième échographie : autour de 32 SA, elle est destinée à estimer la croissance du fœtus, ainsi que son bien être et sa position. Elle permet également de revoir la morphologie, car certaines anomalies ont pu échapper à 22 SA ou sont à révélation tardive. C’est à cette date que l’on diagnostique les retards de croissance ou les macrosomies, et que l’on confirme les placentas trop bas insérés pour permettre un accouchement par les voies naturelles.

Enfin, selon les cas, il peut être demandé des échographies supplémentaires, par exemple pour surveiller la croissance. Dans les cas de grossesses gémellaires, c’est l’obstétricien qui l’indique et le prescrit à sa patiente.

Déroulement de l’examen

Au cours d’une échographie obstétricale, on passe la sonde sur l’abdomen de la future maman, sauf dans certains cas où il est nécessaire de passer par voie vaginale lors de la première échographie (utérus rétroversé, terme un peu précoce par exemple). Lors de la 2ème et de la 3ème échographie, on peut également être amené à utiliser la sonde vaginale pour mesurer la longueur du col utérin et donc le risque d’accouchement prématuré.

Contre-indications

Aucune

Durée

30 à 45 minutes.

Préparation

Pour la première échographie, il est utile que la vessie soit semi-remplie pour faire remonter l’utérus au dessus du pubis, et donc améliorer la qualité de l’image.

Obtention des résultats

Immédiatement, photos et compte-rendu.

Nos radiologues


Les fiches patients associées

Prendre rendez-vous

Remplissez notre formulaire